Bienvenue à tous sur le blog de la section bilingue franco-hongroise du Lycée Vetési Albert de Veszprém!

jeudi 31 janvier 2013


Une histoire intéressante (et un peu incroyable)


Un agréable après-midi d’été mon portable sonne: c’est l’ami de maman (en ce moment il est à Vasvár - à 30 km de chez nous – où nous avons une petite maison de campagne). Il me dit d’aller là-bas le plus vite possible car deux Français sont arrivés chez lui avec des animaux, il sait déjà qu’ils vont dormir là, dans le jardin mais il lui faut quand même quelqu’un qui parle français.

Moi, je ne comprends pas trop ce qui s’est passé... des Français chez nous qui sont arrivés à pied ? et en plus avec des animaux ?

Assez incroyable... mais je prends vite mon sac et mes chaussures et c’est parti. Il faut presque courir à la gare pour ne pas rater le train, mais je réussis, en 20 minutes je suis à la gare de Vasvár. Encore un quart d’heure à pied pour atteindre notre petite maison et cependant je me demande ce qui va m’attendre là-bas puisqu’on ne peut vraiment pas dire que ça soit une histoire ordinaire.

En m’approchant de la maison je vois une grande tente, trois chiens et deux personnes qui sont en train de ranger leurs trucs. Je pose mon sac, l’ami de maman raconte rapidement qu’il était en train de travailler dans le jardin quand une étrangère est apparue et elle lui a expliqué qu’ils auraient voulu passer une nuit là-bas s’il étaient d’accord. Bien sûr il a dit oui, alors ils se sont installés dans le jardin avec les animaux. J’étais vraiment curieuse donc je suis tout de suite allée voir ces étrangers.

Je leur dis bonjour (ils sont apparement un peu surpris), on se présente et on commence à discuter.  

Nos Français s’appellent Cindy et Hugo, ils sont partis de la France il y a environ un an avec leurs animaux : 3 chiens (Space, Island et Boheme), un âne (qui s’appelle Gaspard), un cheval (Fifi) et une poule (Folette). 

Ils avaient envie de faire une pause dans le travail et dans la vie de tous les jours et comme ils aiment marcher ils ont décidé de partir pour une grande randonnée à travers toute l’Europe pour découvrir de nouveaux pays et de rencontrer des étrangers. Ils sont partis de la Savoie il y a un an, ils ont traversé l’Italie, la Slovénie et la Croatie. En hiver il leur fallait faire une pause de plusieurs mois à cause d’une blessure, ils ont alors  dû retourner en France, mais au début du mois du juillet ils ont repris la route et c’est comme ça qu’ils sont arrivés en Hongrie. Ils ont comme but d’atteindre la Grèce dans deux ans à peu près, mais comme Hugo dit, ils ont choisi la Grèce seulement pour donner une destination à leur voyage. De toute façon ils disent qu’après avoir fini de marcher à travers l’Europe ils vont reprendre leur vie normale.

Ils marchent 4-5 heures (c’est-à-dire environ 20 km) tous les jours surtout sur les sentiers de randonnée, quelquefois ils ne passent qu’une nuit à une place, mais ça arrive qu’ils restent plusieurs nuits au même lieu. Ca leur prend 2-3 heures de ranger leurs affaires avant de pouvoir partir et arriver là, où ils souhaitent passer la nuit. Tout d’abord il faut s’occuper des animaux, ranger la tente et tous les trucs et c’est seulement après qu’ils ont la possibilité de s’occuper d’eux-mêmes. Bien sûr ils ne peuvent pas prendre une douche tous les jours mais comme Cindy dit : « On s’habitue ». Ils ne réussissent pas toujours pour la première fois à trouver un lieu pour dormir et à cause des animaux c’est difficile de visiter les monuments et les musées importants et il ‘faut’ également éviter d’aller dans les grandes villes. Même s’ils ont quelques difficultés de temps en temps, ils sont heureux.

Pendant que je discute avec eux et je fais la traduction, maman et son ami préparent de la ratatouille hongroise pour pouvoir faire goûter un plat hongrois à Cindy et Hugo. Ils aiment bien ce plat (c’est le premier plat hongrois qu’ils goûtent depuis leur séjour en Hongrie) , ils boivent du vin rouge (préparé par ma famille) et pour finir ils nous offrent du fromage de chèvre qu’ils ont apporté de la France.

Après le repas, ils nous montrent une carte où leur trajet prévu est marqué : Sümeg, Tapolca, Balatonfüred, (vers) Budapest, Miskolc et la Roumanie. Ils nous racontent qu’ils ont un blog (à www.16pattesenvadrouille.over-blog.com) où ils écrivent leur grand aventure et mettent des photos prises pendant le voyage.

Le soir, moi et maman, on dit au revoir à Cindy et Hugo et on leur souhaite une bonne continuation car nous, on doit retourner à la maison, à Szombathely. L’ami de maman prépare un petit-déjeuner pour eux le lendemain matin et puis, lui aussi, il dit au revoir aux Français.
C’est sûrement une forme de voyage qui semble bizarre à beaucoup de monde (un peu à moi aussi), mais je dois admettre que c’est un aventure qui leur garanti plein de souvenirs, et en fait ce sont des souvenirs qu’ils n’oublieront jamais.

Antonia Papp - XIIIC

Aucun commentaire:

Publier un commentaire